Le bon vivre.

Le bon vivre.

Le bon vivre en Gascogne

S’offrir une halte gourmande, se poser au détour d’une vigne à la fraîcheur d’un chai, rider de village en village tout en épousant les courbes des départementales au guidon d’une moto mythique… Et si tout cela s’appelait tout simplement le bon vivre.

Chez GascogneRide nous cultivons le bon vivre. Nous avons cette faculté à vous transporter dans un environnement où la richesse des lieux n’a d’égale que son authenticité, sa simplicité, voire sa rusticité.

Domaine du Tucoulet à Auch
Domaine du Tucoulet à 2 pas d'Auch

Pas la place à la superficialité. En Gascogne, on sait recevoir dans tous les sens du terme. Pensez donc, à quelques lieues de la Cathédrale Sainte Marie de Auch, nous sommes allez poser nos roues chez le seul viticulteur de la ville d’Auch (le domaine du Tucoulet). Un endroit incroyable, voire improbable où nous avons été accueillis en plein dimanche après midi dans une totale bienveillance. Un moment de dégustation pour des côtes de Gascogne (rouge, rosé, blanc) et un armagnac de 7 ans d’âge. Le domaine est peu étendu, 4 hectares de vigne qui courent dans un paysage vallonné qui pousse à la promenade. On peut même y voir les Pyrénées par temps clair. L’ambiance y est familiale et le rapport qualité/prix des produits en font une halte incontournable pour remplir les sacoches. Mention spéciale pour la salle de dégustation, véritable musée aux objets hétéroclites où trônent fièrement les fûts d’Armagnac. Bref, un agréable moment de convivialité et de découvertes.

La Faleine Bleue à Lannepax
La Faleine Bleue, un moment gormand

Et puis, il y a les bonnes tables, celles qui nous transportent par le biais de nos papilles et de nos yeux. Il y a le foie gras, mais parfois celui-ci est sublimé par les talents du chef pour un résultat génialissime . C’est fou comme les bonnes tables peuvent parfois se cacher dans des villages que le commun des mortels n’aurait pas eu l’idée de traverser, à l’image de La Faleine Bleue à Lannepax. Chez GascogneRide, c’est le genre de halte gourmande que nous adorons, à l’écart des grands axes sur nos itinéraires de balade. Mieux, notre dernière visite en ce lieu, tant sur l’accueil que l’assiette a été un pur moment de bonheur. Un cadre agréable et original, un accueil bienveillant et une cuisine raffinée et goûteuse qui nous donne l’envie d’y retourner au plus vite. Bref, il fait bon béquiller sa Royal Enfiled du coté de Lannepax sur la place de la mairie.

abbaye de Boulaur
Arrêt Brouette, non Royal Enfield.

Ensuite, il y a les insolites. Ces endroits où l’on ne s’attendait pas à faire des emplettes et encore moins à y découvrir un fromage délicieux et revêtu d’une histoire : La Brouette. Un nom étonnant dicté par le mode de transport anciennement utilisé, du lait vers la fromagerie. Un fromage au lait cru de vache fabriqué par les moniales de l’Abbaye Cistercienne de Boulaur. Il est beau, il est bon, et j’avoue que depuis que je l’ai goûté, les virages appuyés de la départementale 626 n’ont plus de secret pour moi. N’hésitez pas à visiter l’abbaye (11h et 16h sauf le mardi) et régalez-vous des produits de la boutique.

Alors, n’attendons pas, enfilons le blouson, gantons-nous, casquons-nous et allons cultiver le bon vivre en Gascogne. Simplement GascogneRide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.