Le Gers, on y mange bien. La preuve :

Le Gers, on y mange bien. La preuve :

Le gers à l'honeur sur M6

L'émission culinaire le combat des régions sur M6.

Normal de retrouver le Gers, terre de cuisine dans l’émission « Le Combat des régions ». Une émission de M6 qui fait la part belle à la gastronomie de nos régions. A la barre Norbert Tarayre que l’on ne présente plus (Top Chef, La Meilleure Boulangerie de France, Norbert, Commis d’office …) accompagné de Gilles Goujon (Meilleur ouvrier de France et triplement étoilé depuis 2010 au guide Michelin ) et d’Aurélie Chaigneau (journaliste culinaire française).

La trame de l’émission est simple et efficace. Les régions s’affrontent au travers d’équipes constituées de Chefs et de leur propre délégation. Trois épreuves : la mise en bouche, l’épreuve tradition et l’épreuve création. Le but, nous faire découvrir une cuisine de terroir au travers de préparations authentiques sur des thèmes donnés.

Le Gers, où la cuisine fait la part belle aux produits locaux et où nos chefs ont su la faire évoluer sans jamais qu’elle ne perde ses racines avaient matière pour briller dans cette compétition.

L'équipe du Gers dans Le Combat des régions sur M6

Quatre Gersois sur la ligne de départ pour défendre notre gastronomie gasconne : Thierry Lair, chef de l’Échapée Belle à L’Isle-Jourdain, Anthony Loriot, son second au restaurant, Audrey Bourrust, éleveuse de porcs noirs gascons (Ferme de Bidache) et Michel Maestrojuan, viticulteur (domaine Entras)

Une semaine de participation Gersoise riche en saveurs. Travelling arrière.

Le duel culinaire, département du Gers contre le département de l’Eure. C’est le Gers qui haut la main, s’approprie cette première manche. En effet, le jury retrouve parfaitement les marqueurs du Sud Ouest. Exemple, une salade composée où tout le terroir gascon est sublimé dans une assiette colorée. C’est beau, c’est goûteux et tous sont emballés.

L'assiette du Gers au combat des réfions sur M6

Reste à notre équipe Gersoise l’ultime journée (émission du vendredi 5 août) de sélection pour la grande finale nationale. La règle est simple, 4 départements s’affrontent 2 par 2 puis chaque équipe gagnante est départagée au nombre de points.

C’est au tour du Vaucluse de ferrailler contre le Gers. Le thème est donné, ce sera un soufflé. Si l’équipe du Vaucluse propose une création sucrée, l’équipe emmenée par Thierry Lair part sur une préparation salée. Les fraises et les nuances de sureau contre un inattendu soufflé au foie gras et son jus . Une fois encore, c’est par son originalité et ses saveurs gasconnes que le chef de l’Isle-Jourdain remporte la manche.

Mais voilà, pour cette finale hebdomadaire, c’est Thibaud Piroux et son équipe qui représente la Vienne, qui prend l’avantage avec un succulent soufflé au fromage et oseille aux airs de tourteau fromager.

Il s’en est fallu de peu pour que le Gers se qualifie, mais ce n’est que partie remise. Si nous pouvions lire une certaine déception dans les yeux de nos gersois, ils n’ont pas démérité. On les retrouvera peut être l’année prochaine pour l’émission culinaire « le combat des régions » sur M6 en 2023 ?

Leurs propositions culinaires, miam. Simplement l’envie de découvrir les cartes de nos restaurateurs gascons.

GascogneRide vous souhaite bon appétit en territoire Gascon.

Une réponse

  1. Philippe dit :

    Un joli département où l’on y mange bon. Je vais me laisser tenter par une journée en Royal Enfield. Joli site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.